Comment estimer un objet ancien ?
<

Comment estimer un objet ancien ? Ce qu’il faut savoir

L’unique voix qui pallie toute forme d’incrédulité concernant la valeur d’un objet ancien est son estimation, ou son expertise. Cette évaluation peut être effectuée dans le but d’assurer le bien, de le mettre en vente, de procéder à une succession, ou juste d’avoir vent de sa valeur.

Estimation à faire par soi-même

La fiabilité de l’estimation réside dans la compétence et la connaissance de la personne qui réalise l’opération. Pour le faire soi-même, il faut donc avoir les savoir-faire requis. A l’issue de cette étude, vous devez être en mesure de statuer sur l’authenticité de l’objet en question. La provenance de l’objet permet, d’ores et déjà, d’avoir une idée plus ou moins concise sur son originalité. S’il fût l’œuvre d’un quelconque artiste, connu ou non, il est important de comparer sa valeur avec celle des autres œuvres du même artiste. D’autres faits méritent d’être vérifiés également, comme la période à laquelle son créateur l’a fabriqué, son unicité, sa conservation, et les événements qui ont eu lieu autour de cette œuvre. Toutefois, pour ne pas être dubitatif quant à l’efficience de cette estimation, l’idéal serait de la confier à un vrai professionnel, un expert en la matière.

Recourir au service d’un professionnel pour estimer la valeur d’un objet ancien

Le commissaire-priseur est le pro le plus proche des citoyens et il peut être sollicité pour évaluer un bien. Toutefois, lorsque le travail requiert le concours d’autres experts plus pointus dans d’autres compétences, il lui est possible de faire appel à ces derniers.

Afin de mener à bien leur expertise, ces professionnels usent de certains outils comme la lampe à ultraviolet, le microscope, la loupe éclairante et la lumière rasante. Le choix de l’appareil à utiliser dépend de l’objet à estimer. La connaissance seule peut ne pas suffire. Il est possible que l’expert doive consulter les sources disponibles sur la toile, tout comme il arrive qu’il doive se référer à des sources documentaires. Toutes ces investigations sont impératives pour donner un avis fiable sur le bien. Justement en parlant d’investigation, le travail de l’expert ne se limite pas à l’analyse du bien et des données. Il peut être amené à effectuer une enquête auprès des amis, de la famille, des collègues et des proches du concepteur de l’œuvre. Dans certains cas, la contribution des experts scientifiques peut être utile. Il en va de même des historiens d’art et des restaurateurs d’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *